Le 27 juillet 1998, Mzee Laurent Désiré Kabila, alors Président de la RD Congo, annonce qu’il met fin “à la présence des militaires étrangers qui nous ont assisté pendant la période de libération” du Zaïre. 

Cette décision concernait, en fait, les soldats rwandais qui avaient été incorporés dans les rangs des FAC (Forces armées congolaises) pour aider l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération …

Read More