CE JOUR-LA… 9 décembre, comme aujourd’hui…

SOUVENIR… SOUVENIR…
 
La rencontre historique du 9 décembre 1973… ZAIRE – MAROC 3-0.
Comme l’avait écrit Magloire Paluku, “il est des matches de football dont on ne parviendra jamais à se détacher. Dans le bonheur ou la douleur, ils laissent des traces indélébiles au cœur des acteurs et supporters. Ce Zaïre – Maroc du 9 décembre 1973 en fait partie”. Ce 9 décembre 1973, le Maroc aborde le dernier tour des éliminatoires africaines en position de favori. Déjà présent au Mondial de 1970 au Mexique, les Lions de l’Atlas du Maroc sont alors la deuxième équipe à avoir représenté le continent africain en Coupe du Monde de la FIFA. Leur supériorité sur la scène continentale est telle que personne n’a véritablement réussi à les mettre en difficulté lors des tours précédents. A l’heure de retrouver le Zaïre (et la Zambie) pour une ultime confrontation, les Marocains pensent peut-être déjà à leur prochain voyage en République Fédérale d’Allemagne où aura lieu le Mondial 1974. Mais après avoir perdu contre la Zambie par un score de 4 buts à zéro, le Maroc se rend donc à Kinshasa avec l’obligation de l’emporter, sous peine de voir son adversaire du jour assurer définitivement sa qualification pour la phase finale. Près de 20.000 supporters zaïrois sont massés dans les tribunes (sans compter les millions de passionnés qui suivent la rencontre à la radio). Jusqu’à la fin de la première mi-temps, les deux équipent se séparent sur un score nul. De retour des vestiaires, un énorme cafouillage dans la surface de réparation marocaine débouche finalement sur l’ouverture du score en faveur des Léopards du Zaïre. Trois minutes plus tard, le redoutable Jean Kembo uba Kembo double la mise. Abattu, le Maroc laisse filer la rencontre ; ce qui donne l’occasion à Ekofa Mbungu (qui venait de remplacer Kembo), de s’illustrer en inscrivant le troisième et dernier but de la partie. Au coup de sifflet final, le Zaïre devient le premier pays sub-saharien à se qualifier pour une phase finale de Coupe du Monde de la FIFA.
Loin de partager la joie de leurs adversaires du jour, les Marocains ne décolèrent pas. Scandalisés du traitement réservé à leurs joueurs, ils iront jusqu’à demander à ce que le match soit rejoué. Mais la FIFA finira par rejeter l’appel des dirigeants marocains qui, en guise de protestation, avaient refusé de disputer la dernière rencontre. Le Zaïre sera déclaré vainqueur par 2 buts à zéro (le premier but ayant été rejeté), se qualifiant ainsi pour le Mondial 1974. Malheureusement, le Zaïre va connaître un réveil brutal à son arrivée en R.F.A. Largement battus par 9 but à zéro par la Yougoslavie, les Léopards rentreront au pays tête basse, après avoir concédé deux nouvelles défaites face au Brésil et à l’Ecosse.
 
 

Laisser un commentaire