Le 24 octobre 2007, les soldats du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda sont intégrés au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Ce jour-là, au cours d’une cérémonie de lancement officiel du processus d’intégration et de brassage des forces dissidentes fidèles à Laurent Nkunda au sein de l’armée régulière (FARDC), un premier groupe de 200 militaires du CNDP rejoignait le centre de brassage que la Monuc avait ouvert à Kirolirwe, à environ 80 km à l’Ouest de Goma, dans le territoire de Masisi. Le CNDP avait alors fait savoir qu’un total de 500 militaires s’attendaient à être intégrés au sein des FARDC, en dépit du fait que de par les estimations faites par la Monuc, Laurent Nkunda pouvait compter entre 8000 à 8500 hommes qui lui étaient fidèles.
A l’issue de l’opération d’intégration et de brassage, plusieurs lieutenants de Laurent Nkunda furent nommés à la tête de nouvelles brigades “brassées” qui étaient déployées de Manono (dans le Katanga) à Aru (Province Orientale) ; en passant par le Nord-Kivu et le Sud-Kivu :
(a) Brigade Alpha – identifiée par un brassard orange :
Commandant : Colonel Claude Mosala (autrefois 110ème Brigade, ex RCD-Goma) ; Second : Lieutenant-Colonel Wilson Nsengiyumva (autrefois dans la garde de Laurent Nkunda).
(b) Brigade Bravo – identifiée par un brassard rose :
Commandant : Colonel Sultani Makenga (autrefois 83ème Brigade, fidèle de Nkunda et ex RCD-Goma) ; Second : Colonel Cyril Nsimba (autrefois 1ère Brigade de réserve, et avant cela au RCD-Goma).
(c) Brigade Charlie – identifiée par un brassard jaune fluorescent :
Commandant : Colonel Philemon Yav (autrefois 1ère Brigade de réserve, ex-FAC) ; Second : Colonel Baudouin Ngaruye (autrefois 83ème Brigade, fidèle à Nkunda et ex RCD-Goma).
(d) Brigade Delta – identifiée par un brassard bleu à carreaux :
Commandant : Colonel Faustin Muhindo (autrefois 83ème Brigade, fidèle à Nkunda) ; Second : Lieutenant-Colonel Masudi bin Elie.
(e) Brigade Echo – identifiée par un brassard bleu clair :
Commandant : Colonel Jonas Padiri (autrefois 116ème Brigade et ex RCD-Goma) ; Second : Lieutenant-Colonel Innocent Kabundi (autrefois 83ème Brigade, ex RCD-Goma).
(f) Brigade Foxtrot (jamais formée), mais dont le commandant nommé était le Lieutenant-Colonel Claude Micho (autrefois 81ème Brigade et ex RCD-Goma).
La plupart de ces commandants se retrouvèrent, cinq ans après, à la tête de la nouvelle rébellion du M23 qui prit naissance dans le Nord-Kivu en 2012.

Laisser un commentaire