Le 8 mai 1886, invention du Coca-Cola.

C’est ce jour-là que, dans son officine d’Atlanta, John Pemberton faisait goûter pour la première fois à ses clients une boisson à base de Coca qui deviendra le fameux Coca-Cola. L’homme n’était pas à sa première invention. Diplômé en botanique et en pharmacie, il avait déjà mis au point des pilules pour le foie, des produits dermatologiques, une teinture pour cheveux, un sirop pour la toux, l’asthme et les saignements pulmonaires. Revenu de la Guerre de sécession et soigné de ses blessures par de la morphine, John Pemberton cherchait alors un produit qui allait lui permettre de se désintoxiquer progressivement. Il mit d’abord au point un “French Wine Coca” (un mélange de vin, feuilles de coca, noix de kola et damiana) avant que la ville d’Atlanta n’impose la prohibition. C’est ce qui le pousse à supprimer ce vin-là et à créer un sirop sans alcool, mais avec de la cocaïne : le Coca-Cola. Et le 6 juin de l’année suivante, Pemberton faisait inscrire au registre du commerce la marque “Coca-Cola”. Aujourd’hui, 1,5 milliards de boissons Coca-Cola sont consommées par jour dans près de 200 pays au monde, sous 400 marques différentes.

Laisser un commentaire