Le 9 novembre 2015, Moise Katumbi vend sa société, MCK, au groupe français NECOTRANS.

Ce jour-là, le riche homme d’affaires congolais Moise Katumbi conclue un accord de vente de sa société MCK (Mining Company Katanga, une entreprise qu’il avait fondée en 1997) avec la société française Necotrans. MCK constituait la plus importante et la plus visible entreprise de l’empire économique de Moïse Katumbi (qui est également actif dans le transport, l’immobilier, l’agriculture, etc). Aucun détail n’avait cependant pas été donné par les deux parties sur le montant du rachat, Necontrans se contentant de parler seulement des actifs de la défunte MCK qui lui revenaient désormais à l’issue du rachat : environ 1.900 agents et une flotte de 500 engins et camions.
Le groupe français Necotrans a été créé en 1985 par un français qui vivait alors à Kinshasa. Aujourd’hui, Necontrans est un acteur clé de la logistique internationale, avec plus de 4.000 collaborateurs et 126 implantations dans plus de 40 pays (il réalise plus de 95 % de son chiffre d’affaires en Afrique) dont le Sénégal, la République du Congo, le Cameroun.

Laisser un commentaire