Le 3 octobre 1990, réunification de l’Allemagne.

CE JOUR-LA… 3 octobre, comme aujourd’hui…

Le 3 octobre 1990, réunification de l’Allemagne.
Ce jour-là, après presque 50 ans de partition entre l’Allemagne de l’Est, la RDA (ou DDR) et l’Allemagne de l’ouest, la RFA (ou BRD), les deux décident de fusionner de nouveau pour former l’Allemagne actuelle. Mais cette date du 3 octobre 1990 n’est que l’aboutissement, l’officialisation d’un long processus qui a permis cette réunification.
Pour rappel comprendre la séparation de l’Allemagne, il faut remonter 45 ans en arrière, lorsque l’Allemagne capitule le 8 mai 1945. L’on procéda alors au partage de l’Allemagne en 4 zones d’occupation : à l’est, par l’union soviétique et à l’ouest, par les Américains, les Britanniques et les Français. Par la suite, ces 4 zones ne formeront que que deux blocs : d’un côté, les Occidentaux et de l’autre les Soviétiques. Désormais, il y avait deux Allemagnes.
Les choses se compliqueront davantage lorsqu’en 1961, en vue de stopper l’exode de la population est-allemande, un mur est construit par l’Allemagne de l’ouest. C’est le fameux Mur de Berlin. Il mesurait 3,60 mètres de haut, était hérissé de barbelés et protégé par 300 miradors. Cette fois, la frontière n’est plus une simple ligne imaginaire.
Mais dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, le mur est détruit. On assiste alors à des scènes de liesse et de réconciliation entre Allemands des deux bords. Les soldats ouvrent les postes frontières. Et presqu’un an plus tard, dans la nuit du 22 au 23 aout, le Volkskammer (le Parlement de la RDA) vote cette réunification qui prend effet le 3 octobre 1990, une date qui est devenue depuis la fête nationale en Allemagne. 

Laisser un commentaire