21 juillet 2015, vote – élections présidentielles – au Burundi, au cours duquel Pierre Nkurunziza sort vainqueur avec plus de 69% des voix.

ON S’EN SOUVIENDRA…
C’était un 21 juillet, comme aujourd’hui…

Le
Pierre Nkurunziza était de nouveau élu dès le premier tour, comme cela avait été le cas en 2005 (au suffrage indirect) et en 2010. La participation s’élevait à 73% (chiffres de la Commission électorale nationale indépendante). 
Pierre Nkurunziza l’avait emporté dans 16 des 18 provinces du pays, notamment à Bujumbura, qui lui est traditionnellement hostile mais où votaient de nombreux militaires et policiers (déployés dans la capitale le jour du vote, selon l’opposition).
Enfin, le principal opposant, Agathon Rwasa, qui représentait la coalition d’opposition des Indépendants de l’espoir, arrivait en deuxième position avec 19% des suffrages. Il l’emportait d’une courte tête dans les provinces de Bujumbura rural (son fief traditionnel), et de Rumonge (sud-est).

Laisser un commentaire